La traduction française complète des Adages d’Érasme, sous la direction de Jean-Christophe Saladin, est parue en 2011 (éditions Les Belles Lettres), et a eu tant de succès qu’elle vient d’être réimprimée sous un format plus maniable. En Italie, une entreprise similaire, conduite par Emanuele Lelli vient d’être menée à bien : les Adagi, en version bilingue, sont parus à Milan, chez Bompiani, en 2013. En mars 2014, un grand colloque entièrement consacré aux Adages est organisé à l’université Paris-Ouest-Nanterre par Marie-Dominique Legrand.

L’exposition qui se tient à la Bibliothèque des Lettres et Sciences Humaines de l’École normale supérieure (45 rue d’Ulm, Paris), du 30 janvier au 31 mars 2014, s’inscrit dans cet ensemble d’événements et de célébrations. Elle constitue aussi un hommage à un grand érasmien, Jacques Chomarat (1925-1998), qui a légué une grande partie de ses livres à la bibliothèque.

Cet avatar virtuel de l’exposition est conçu et mis en ligne par le « Groupe d’études doctorales sur les savoirs à la Renaissance » (IHMC), le maître d’œuvre étant Gérald Péoux.

Le catalogue a été rédigé sous la direction éditoriale d’Isabelle Pantin, avec la collaboration de Jean Céard, Pierre Petitmengin, Colette Nativel, et, pour la description des exemplaires, Ariane Oriol et Sandrine Iraci (ENS, Bibliothèque Ulm-LSH).

Les photographies ont été faites par la bibliothèque, sauf indication contraire. Les panneaux et les images numérisées avec des dispositifs particuliers ont été réalisés par Gwendoline Jan-Rigaud (ENS, Bibliothèque Ulm-LSH).

Plan de l’exposition :

I : L’histoire éditoriale des Adages

Prologue : Le succès des Adages
Vitrine 1 : Les Adages avec Érasme
Vitrine 2 : Les Adages sans Erasme et Les Adages censurés
Vitrine 3 : Retour dans l’univers des mots dorés
Vitrine 4 : Les éditions modernes

II : Sens et usages des Adages

Vitrine 5 : Aux origines des Adages
Vitrine 6 : Sources des Adages
Vitrine 7 : Les Adages comme source

III : Hommage à Jacques Chomarat

Vitrine 8 : Jacques Chomarat (1925-1998)

 

La gravure reproduite sur l’affiche de l’exposition est une partie de la planche dépliante (devenue très rare), jointe à un ouvrage d’abord publié à Paris, par Pierre David, en 1655, et plusieurs fois réimprimé à Paris et à Lyon : Les Illustres proverbes historiques, ou Recueil de diverses questions curieuses pour se divertir agréablement dans les compagnies. L'édition que nous avons utilisée est celle de Lyon, André Olyer, 1664. Ce dialogue entre un « manant » et un « philosophe » sur l’origine et la signification de nombreux proverbes est la reprise, à peine maquillée, d’un dialogue entre deux personnages nommés Cosme et Simplician, publié par Fleury de Bellingen, sous le titre de Premiers essais de proverbes (La Haye, 1653).