Bibliographie

Éditions d'Érasme

Opera omnia

Omnia opera Des. Erasmi Roterodami, quaecunque ipse autor pro suis agnovit, novem tomis distincta, éd. Beatus Rhenanus, 9 tomes, Bâle, Officina Frobeniana [Hieronymus Froben et Nicolaus  Episcopius], 1540. In-fol. La Vita Erasmi de Beatus Rhenanus est au tome I. Les Adages occupent le tome II.

Desiderii Erasmi Roterodami Opera omnia emendatiora et auctiora, ad optimas editiones praecipue quas ipse Erasmus postremo curavit summa fide exacta, doctorum virorum notis illustrata, éd. Jean Le Clerc, 10 tomes en 11 vols, Leyde, Pierre Van der Aa, 1703-1706. In-fol. Les Adages occupent le tome II.

Opera omnia Desiderii Erasmi Roterodami : recognita et adnotatione critica instructa notisque illustrata [= A.S.D.], édition présidée par le Comité international pour l'édition des Œuvres d'Érasme, sous le patronage de l'Union académique internationale et de l'Académie royale néerlandaise des sciences et des sciences humaines, Amsterdam et aliis civitatibus, North-Holland, Elsevier puis Brill, 1969-. Les Adages occupent les 9 vols de l’Ordo secundus, paru de 1987 à 2005 :

II-1, 2 :  Adagiorum chilias prima, éd. M.L. Van Poll-Van de Lisdonk, M. Mann Phillips, Chr. Robinson, Londres et New York, North-Holland, 1993 ; Amsterdam, Elsevier, 1998.

II-3 : Adagiorum chilias secunda, éd. M. Szymański, Amsterdam, Elsevier, 2005.

II-4 : Adagiorum chilias secunda. Pars altera, éd. Felix Heinimann et Emanuel Kienzle, Amsterdam, North-Holland, 1987.

II-5, 6 : Adagiorum chilias tertia, éd. Felix Heinimann et Emanuel Kienzle, [Centuriae tertiae Adagium primum éd. Silvana Seidel-Menchi], Amsterdam et Oxford, North-Holland, 1981.

II-7 : Adagiorum chilias quarta. Pars prior, éd. R. Hoven, Amsterdam, Elsevier, 1999.

II-8 : Adagiorum chilias quartaPars altera, necnon Adagiorum pars ultima, éd. Ari Wesseling, Amsterdam, Elsevier, 1997.

II-9 : Adagiorum collectanea, éd. Felix Heinimann et M. L. van Poll - van de Lisdonk, Amsterdam, Elsevier, 2005.

Adagia [éditions jalonnant l’évolution de la tradition textuelle et éditoriale au XVIe siècle]

Veterum maximeque insignium paroemiarum, id est Adagiorum collectanea, Paris, Johannes Philippi, 1500 [15 juin]. 4°.

Veterum maximeque insignium paroemiarum […] Adagiorum collectanea recognita atque aucta, éd. Josse Bade, Paris, Jean Barbier et Denis Roce, 1506 [mars]. 4°.

Veterum maximeque insignium paroemiarum […] Adagiorum collectanea recognita atque aucta, éd. Josse Bade, Paris, Josse Bade et Jean Petit, 1507 [24 décembre 1506]. 4°. Cette première version des Adages sera réimprimée assez fréquemment en diverses villes jusqu’en 1524. Sa dernière édition (avant ASD, II, 9) semble avoir été donnée à Paris, en 1543, par Jacques Regnault, Pierre Vidoue et Ambroise Girault.

Erasmi Roterodami Adagiorum chiliades tres, ac centuriae fere totidem. Ald. Studiosis S. Quia nihil aliud cupio, quam prodesse vobis Studiosi […] Praeponitur hisce adagiis duplex index Alter secundum literas alphabeti nostri nam quae graeca sunt, latina quoque habentur. Alter per capita rerum, Venise, Alde, 1508 [septembre]. In-fol.

Erasmi Roterodami Germaniae decoris Adagiorum chiliades tres, ac centuriae fere totidem,  Bâle, J. Froben, août 1513. In-fol. Copie non autorisée de l’édition aldine.

Io. Frobenius Studiosis Omnibus S. D. Accipito candide lector, Erasmi Roterodami, proverbiorum Chiliadas rursum ab ipso [...] recognitas, & ex probatissimis autoribus sic locupletatas, ut superioris aeditionis summae, fere quarta pars accesserit,  Bâle, Johann Froben, 1515. In-fol. Première édition Froben revue et augmentée par Érasme.

Bellum per Des. Erasmum Roterodamum, Bâle, Johann Frobenavril 1517. 4°. Première édition séparée d’un adage : Dulce bellum inexpertis (avec l’édition de Sileni, voir infra).

Sileni Alcibiadis per Des. Erasmum Roterodamum. Cum scholiis Ioannis Frobenii pro graecarum vocum et quorundam locorum apertiori intelligentia ad calcem adjectisBâle, Johann Frobenavril 1517. 4°.

Ex tertia autoris recognitione Ioannes Frobenius studiosis omnibus s.d. Accipito candide lector Erasmi Roterodami proverbiorum Chiliadas, iam tertium ab ipso recognitas, et locupletatas, Bâle, Johann Froben, 1518 [novembre 1517 au colophon]. In-fol. [Édition exposée].

Io. Frobenius studiosorum liberalium mystis. S.D. Quo saepius hoc opus vobis redit, optimi Juvenes, hoc debet esse gratius Redit enim subinde, cum emendatius, tum locupletius. Qui novam aeditionem emunt, lucrum faciunt, qui veteribus contenti sunt, certe nihil faciunt damni […] In inclyta Basilea. Anno M.D.XX. Ex Quarta Autoris recognitione, Bâle, Johann Froben, 1520 [octobre]. In-fol. C’est seulement au verso du titre, dans l’annonce de l’Autorum catalogus, que se trouvent les mots Chiliades […] Adagiorum.

Io. Frobenius politioribus literaturae cultoribus, S. Adnisi sumus aeditione proxima, ut hoc opus cum primis frugiferum, quam emendatissimum prodiret in lucem […] Basileae, An. M.D.XXIII. Ex autoris recognitione postrema, Bâle, Johann Froben, janvier 1523. In-fol. C’est seulement au verso du titre, dans l’annonce de l’Autorum catalogus, que se trouvent les mots Chiliades […] Adagiorum.

Adagiorum opus D. Erasmi [...] par eundem exquisitissima cura recognitum et locupletatum, correctis ubique citationum numeris ac restitutis indicibus,  Bâle, Johann Froben, 1526 [février]. In-fol.

Adagiorum opus Des. Erasmi [...] per eundem exquisitiore quam antehac unquam cura recognitum nec parum copioso locupletatum auctarioQuid actum sit in indic. cognosces ex ipsius in hos præfatione, Bâle, Johann Froben, 1528 [septembre].  In-fol.

Adagiorum opus Des. Erasmi [...] per eundem exquisitiore quam antehac unquam cura recognitum, cui praeter multa in medio vel utiliter addita vel vigilanter emendata, accesserunt ferme quinq[ue] centuriae. Quid actum sit in indicib. cognosces ex ipsius in hos praefatione, Bâle, officina Frobeniana [Hieronymus Froben et Nicolaus Episcopius], 1533 [mars]. In-fol.

Typographus lectori, Adagiorum Chiliades Des. Erasmi [...] toties renasci spero aequis lectoribus esse gratissimum, quando semper redeunt tum auctiores, tum emendatiores. In hac aeditione non magna quidem adiuncta est accessio, quòd opus propè ultra iustam magnitudinem excreuisse videtur. Attamen loca quaedam vigilantiore cura pensitata sunt. Pulcherrimum uictoriae genus, usque seipsum vincere. Vale & fruere, Bâle, officina Frobeniana [Hieronymus Froben et Nicolaus Episcopius], 1536 [mars]. In-fol. Dernière édition révisée par Érasme.

Adagiorum chiliades quatuor cum sesquicenturia, Desiderii Erasmi Roterodami. Haec editio multos Graecorum Latinorumque authorum locos emendatiores quam in aliis sint editionibus, indicem item longe locupletiorem habet. Henrici Stephani animadversiones in Erasmicas quorundam adagiorumexpositiones, [Genève], Robert Estienne, 1558. In-fol. Première édition avec les notes philologiques d’Henri Estienne.

Adagiorum [...] chiliades quatuor cum sesquicenturia, magna cum diligentia [...] emendatae et secundum concilii tridentini decretum expurgatae [...] quibus adjectae sunt Henrici Stephani animadversiones, suis quaeque locis sparsim digestae. His jam primum accesserunt Appendix [...] Hadriani Junii centuriae octo cum dimidia […],  Paris, Jean Charron pour Nicolas Chesneau et Michel Sonnius, 1571 [colophon : 27 nov. 1570]. In-fol. Première édition se présentant comme censurée selon le décret du concile de Trente, et proposant en appendices d’autres collections d’adages que celle d’Erasme (voir le catalogue : « Les Adages censurés » et « Retour dans l’univers des mots dorés »).

Adagia quaecumque ad hanc diem exierunt Paulli Manutii studio, atque industria, doctissimorum theologorum consilio, atque ope, ab omnibus mendis vindicata, quae pium, et veritatis catholicae studiosum lectorem poterant offendere […], Florence, Giunti, 1575. In-fol. Édition très expurgée (jusqu’à la suppression du nom de l’auteur), par les soins de Paul Manuce et des censeurs romains (voir le catalogue : « Les Adages censurés »).

Adagiorum chiliades juxta locos communes digestae, quibus Adriani Junii, [...] et aliorum [...] adagia eodem ordine descripta subjuncta sunt, éd. Johann Jakob Grynaeus, Francfort, héritiers d’André Wechel, Claude de Marne et Johann Aubry, 1599. In-fol. Première édition in-folio utilisant le classement par lieux commun, en joignant à ceux d’Érasme les adages collectés par d’autres auteurs (voir le catalogue : « Retour dans l’univers des mots dorés »).

Abrégés des Adages

Adriaan Van Baerland, In omnes Erasmi [...]  adagiorum chiliadas epitome, Louvain, Dirk Martens, juin 1521. 4°. Première édition, introduite par une lettre d’Érasme à l’auteur. L’ordre suivi est celui de l’édition in-folio.

Jean Brouchier, Joannis Brucherii [...] Trecensis Adagiorum ad studiosae juventutis utilitatem ex Erasmicis chiliadibus excerptorum epitome, Paris, Simon de Colines, 1523. In-8°.

Ioannis Mauri Constantiani in Chiliades Adagiorum. D. Erasmi Rot. familiaris et mire compediosa expositio, cum indicatione figurarum Proverbialium in unumquemque Adagiorum. Hoc opus Prouerbiorum in Epitomen sive compendium […] redactum, multis Adagiorum centuriis editioni Anni. M. D. XXVI. ab Erasmo additis auctum  Lector inter legendum dephendes., Montauban, Gilbert Grosset, et Toulouse, Antoine Maurin, 1526. In-8°.

Proverbia quaedam homerica D. Erasmi Roterodami labore exquisitissime e Graeco in linguam Latinam versa […], Anvers, Martin De Keyser (Martinus Caesar), 1529. Cette liste de proverbes homériques tirés des Adages et donnés seulement en latin, est introduite par un bref « In laudem proverbiorum », suivi par un avis « Erasmus Roterodamus studiosis Lectoribus » justifiant la compilation et la traduction latine ; voir Nicolas van der Blom, « Erasmiana I. Proverbia Homerica Erasmi », Hermeneus 40 (1968-1969), p. 217-22.

Dirk Cortehoeven, Adagiorum omnium, tam Graecorum quam Latinorum, aureum flumen, variis sententiarum margaritis ac lapidibus preciosis resertum, ex novissima D. Erasmi […] aeditione, brevi commentariolo, secundum ordinem alphabeti, per Theodoricum Cortehoevium selectum, Anvers, Martinus Caesar (Martin De Keyser) pour God. Dumaeus, 1530 [XIII cal. martii : 17 février]. 8°. Premier abrégé à adopter le classement par lieux communs mis en ordre alphabétique.

Eberhard Tappe, Germanicorum adagiorum cum latinis ac graecis collatorum, centuriae septem. Per Eberhardum Tappium […], Strasbourg, Wendelin Rihel, 1539. Cet abrégé, ou plutôt cette adaptation, propose un choix d’adages correspondants à des proverbes allemands. Il est introduit par un avis au lecteur de Wendelin Rihel (Idibus Martii 1539). Réédition en 1545. S’inscriront dans sa lignée les Selectiora adagia Latino-Germanica 
in gratiam et usum scholasticae juventutis de Johann Georg Seybold, maintes fois imprimés en Allemagne entre 1665 et 1773 (et qui ne font pas référence à Érasme).

Eberhard Tappe, Epitome Adagiorum post novissimam D. Erasmi Rot. exquisitam recognitionem, per Eberhardum Tappium ad numerum Adagiorum magni operis nunc primum aucta […], Cologne, Joannes Gymnicus, 1542. 8°. Il s’agit d’une révision de l’Epitome de Dirk Cortehoeven, précédée par une dédicace de Conradus Brunssenius Embecanus à Martinus Gymnicus, fils de Joannes, datée de Cologne, 1er mars 1542. Cet abrégé a eu d’innombrables rééditions, plus ou moins révisées, jusqu’à la fin du XVIIe siècle.

Communium adagiorum, e chiliadibus Eras. selectorum aliquot centuriae, Gand, Cornelius Manilius, 1555. 4°. Édition recensée par l’Universal Short Title Catalogue de l’université Saint-Andrews (USTC, n° 442219), d’après des catalogues, aucun exemplaire n’ayant été localisé.

Victor Giselinus, Epitomes adagiorum omnium quae hodie ab Erasmo, Junio et aliis, collecta extant [] Vict. Giselini opera nunc primum edita et duplici indice illustrata, Anvers, Plantin, 1566. 8°. Cet abrégé des Adages d’Érasme est le premier à comporter une deuxième partie, compilant les collections d’autres auteurs (voir le catalogue : « Les Adages censurés » et « Retour dans l’univers des mots dorés »). Le principe est reprise à Paris, par Gilles Beys, en 1583, et à Genève, par Jacques Chouet, en 1593.

Traductions vernaculaires à la Renaissance

Prouerbes or adagies : with newe addicions gathered out of the Chiliades of Erasmus, trad. Richard Taverner, Londres, Richard Bankes, 1539. 8°. Ce choix très réduit d’adages (titre en latin et extraits du commentaire d’Érasme mis en anglais) a été publié de nouveau à Londres en 1545, 1552 et 1569.

Proverbi di Erasmo Roterodamo tradotti per Lelio Carani. Dorme lo Scorpion sotto ogni sasso, Venise, Gabriel Giolito di Ferrarii, 1550. In-8°. Édition unique, semble-t-il, de cette traduction d’un choix limité d’adages, précédée d’une dédicace de Carani à Don Giovanni Vincentio Belprato (Florence, 20 février 1550).

Correspondance

Érasme, Opus epistolarum, éd. Percy Stafford Allen, Helen Mary Allen, et Heathcote William Garrod [= Allen], 12 vols., Oxford, Clarendon Press, 1906-1958. Les préfaces aux Adages  se trouvent en I, n° 126 ; I, n° 211 ; I, n° 269 ; IV, n° 1204 ; VI, n° 1659 ; VII, n° 2022 ; X, n° 2773.

Études

Instruments bibliographiques

Valerius Andreae, Bibliotheca Belgica, de Belgis vita scriptisque clarissimis, praemissa topographica Belgii totius seu Germaniae Inferioris descriptione. Editio renovata et tertia parte auctior, Louvain, J. Zegers, 1643 ; reprod. En fac-similé, Nieuwkoop, De Graaf, 1973.

Alain Jolidon, « Chronologie des éditions originales des œuvres d’Érasme », dans André Vanrie éd., Miscellanea Jean-Pierre Van den Branden, Bruxelles, Maison d’Érasme, 1995, p. 397-416.

Ferdinand Van der Haeghen et Marie-Thérèse Lenger, Bibliotheca Belgica. Bibliographie générale des Pays-Bas, 7 vols, Bruxelles, Culture et Civilisation, 1964-1975.

Ferdinand Van der Haeghen, R. Van den Berghe, Th.J.I. Arnold, Bibliotheca erasmiana, bibliographie des œuvres d’Erasme : Adagia, Gand, C. Vyt, 1897.

Études portant sur la genèse et la tradition éditoriale des Adages

Guy Bedouelle, « Les Adages d’Érasme ou la collection d’une vie », dans Guy Bedouelle, Christian Belin, Simone de Reyff, La Tradition rassemblée. Journées d’étude de l’université de Fribourg, Fribourg, Academic Press, 2007, p. 67-75.

Eileen Bloch, « Erasmus and the Froben Press : the making of an editor », The Library Quarterly, 35-2, 1965, p. 109-120.

Jean Céard, « Le proverbe selon Érasme », suivi de l’éd. et de la trad. des « Prolegomena », Seizième Siècle, n° 1 (2005),  p. 17-45.

Jean Céard, « La censure tridentine et l’édition florentine des Adages d’Érasme », dans Jacques Chomarat, André Godin et Jean-Claude Margolin éd.,Actes du colloque international Érasme (Tours, 1986), Genève, Droz, 1990, p. 337-350.

Jacques Chomarat, Grammaire et rhétorique chez Érasme, 2 vols., Paris, Les Belles Lettres, 1981.

Jacques Chomarat, « Erasme traducteur des poètes grecs dans les Adages », dans André Vanrie éd., Miscellanea Jean-Pierre Van den Branden, Bruxelles, Maison d’Érasme, 1995, p. 297-322.

Karine Crousaz, Érasme et le pouvoir de l’imprimerie, Lausanne, Éditions Antipodes, 2005.

Jesus-Martinez De Bujanda, « Érasme dans les index des livres interdits », Langage et vérité (Mélanges Jean-Claude Margolin), Paris, Droz, 1993, p. 31-47.

J.M. De Bujanda (dir.), Index des livres interdits, tome VIII :  Index de Rome, 1557, 1559, 1564, Sherbrooke, Centre d’ Études de la Renaissance, et Genève, Droz, 1990 ; tome X : Thesaurus de la littérature interdite au 16e siècle. Auteurs, ouvrages, éditionsibidem, 1996.

Heathcote William Garrod, « Erasmus and his English patrons », The Library, IV, 1949-1950, p. 1-13.

Frank Hieronymus, « Beatus Rhenanus und das Buch. Bio-bibliographische Flickstücke », Annuaire des Amis de la Bibliothèque Humaniste de Sélestat, 36, 1986, p. 63-114.

Frank Hieronymus, Basler Buchillustration 1500 bis 1545, Basel, 1983 (Oberrheinische Buchillustration, 2).

René Hoven, « Les éditions successives des Adages : coup d’œil sur les sources et les méthodes de travail d’Érasme », dans André Vanrie éd.,Miscellanea Jean-Pierre Van den Branden, Bruxelles, Maison d’Érasme, 1995, p. 257-281.

Johannes Froben und der Basler Buchdruck des 16. Jahrhunderts. [Exposition, Bâle, Gewerbemuseum, juin-juillet 1960], Bâle, Lang, 1960.

Christiane Lauvergnat-Gagnière, « Les Adages d'Erasme et la censure tridentine », dans I.D. McFarlane éd., Acta Conventus Neo-Latini Sanctandreani: Proceedings of the Fifth International Congress of Neo-Latin Studies, Binghamton, Medieval & Renaissance Texts & Studies, 1986, p. 245-251.

Margaret Mann Phillips, The Adages of Erasmus. A study with translations, Cambridge, 1964.

Cornelis Reedijk, « The Leiden edition of Erasmus’ Opera omnia in a European Context », dans August Buck éd., Erasmus und Europa, Wiesbaden, Harrassowitz, 1988. (Wolfenbutteler Abhandlungen zur Renaissanceforschung, 7), p. 163-182.

Silvana Seidel Menchi, « Introduzione », dans Érasme, Adagia : sei saggi politici in forma di proverbi, trad. Silvana Seidel Menchi, Turin, Einaudi, 1980, p. VII-LXIV.

Antonio Serrano Cueto, « Revision de una vieja polémica : Polidoro Virgilio y Erasmo sober la primacía de los Adagia », dans José Maria Maestre, Joaquin Pascal Brea, Luis Charlo Brea, Humanismo y pervivencia del mundo clasico. [Mélanges Antonio Fontan], Madrid, Ediciones del Laberinto, 2002, vol. 3, p. 1613-1621.

S. Diane Shaw, « A study of the collaboration between Erasmus of Rotterdam and his printer Johann Froben at Basel during the years 1514-1527 », in Yearbook of the Erasmus of Rotterdam Society, 6, 1986, p. 31–124.

Luigi Michelini Tocci, In officina ErasmiL'apparato autografo di Erasmo per l'edizione 1528 degli Adagia e un nuovo manoscritto del Compendium Vitae, Rome, Edizioni di Storia e Letteratura, 1989 (Note e discussioni érudite, 20).

Alexandre Vanautgaerden, Erasme typographe. Humanisme et imprimerie au début du 16e siècle, Genève, Droz, 2012 (Travaux d’Humanisme et Renaissance, 503).

Alexandre Vanautgaerden, « Les lettres-préfaces d’Érasme et de ses typographes aux éditions princeps des Adages ou comment tuer l’humanisme pour mieux vendre ses livres », dans Hommages à Carl Deroux, éd. Pol Defosse, V, Christianisme et Moyen âge, néo-latin et survivance de la latinité, Bruxelles, Latomus, 2003 (Collection Latomus, 279), p. 579-592.

Alexandre Vanautgaerden, « L’index thématique des Adages d’Érasme (1508-1536) », dans Jean-François Gilmont et Alexandre Vanautgaerden éd.,Les instruments de travail à l’époque humaniste, Turhout, Brepols, et Bruxelles, Maison d’Érasme, 2010 (Nugae humanisticae, 10), p. 241-280.